Tout savoir sur l’Isolation thermique

Le terme d’« isolation » est de plus en plus galvaudé. Ce qui paraît tout naturel vu le contexte actuel dans lequel on évolue : écologie, défis liés à la préservation de l’environnement…pour ne citer que ceux-là. C’est donc sans surprise que d’autres termes tels que ceux isolation thermique sont aussi évoqués. Beaucoup d’entreprises font l’apanage de cette technique, mais qu’en est-il réellement ? Nous avons choisi d’y consacrer cet article pour lever les voiles sur ses zones d’ombre.

Qu’est-ce qu’une isolation thermique ?

Si on se réfère au sens de ces deux termes, on comprend que l’isolation thermique désigne le fait de faire en sorte que des températures soient isolées. En d’autres mots, cela fait référence à toutes les techniques qui sont utilisées afin de limiter les déperditions de chaleur dans un espace donné (il peut s’agir d’une pièce, d’un milieu, etc.).

On retrouve les techniques d’isolation thermique dans plusieurs domaines. On peut citer ; le bâtiment (qui est le domaine où on en parle le plus actuellement), l’automobile, l’industrie, le textile, etc.

Dans le domaine du bâtiment, l’isolation thermique prend un sens bien plus précis. Il s’agit alors de mettre en œuvre des techniques afin que la température se trouvant à l’intérieur d’un bâtiment ou d’une pièce se trouve maintenue en dessous d’un certain seuil.

Les différents types d’isolation thermique

À ce jour, il existe différents types d’isolation thermique : isolation des combles, isolations des canalisations, etc.

En ce qui concerne l’isolation des combles, le but recherché est de limiter les pertes d’énergies. Les combles se situent à différents niveaux dans la toiture d’une maison. En isolant les combles thermiquement, on garde une certaine chaleur dans la maison et cela permet par exemple d’utiliser moins le chauffage en hiver et ainsi de faire des économies.

L’isolation des canalisations, quant à elle, est essentielle pour éviter par exemple, qu’au fil du temps, que des fuites ou des suintements d’eau (froide ou chaude) n’endommagent les murs dans lesquels sont installées les canalisations.

Qui doit se charger de l’isolation thermique ?

L’isolation thermique requiert des connaissances approfondies en diverses sciences et techniques. C’est donc un travail à confier à des entreprises professionnelles qui ont de l’expérience dans le domaine. Par ailleurs, quand on prend le cas de l’isolation des combles, des travaux doivent être entrepris à l’intérieur même de l’habitation. D’où l’importance d’avoir affaire à des professionnels qui savent exactement ce qu’ils font. Lire aussi Isolation solidaire.

Combien coûte une isolation thermique ?

Le coût d’une isolation thermique varie en fonction de plusieurs paramètres : la surface que l’isolation doit couvrir, le type d’isolation thermique, le nombre d’heures ou de jours de travail, etc.

Les entreprises facturent leurs prestations sur ces bases et parfois chaque mètre carré présent dans la surface isolée thermiquement a un prix forfaitaire. Exceptionnellement, dans le cas de l’isolation thermique des combles, il existe un programme mis en place par l’État qui permet aux familles n’ayant pas les moyens de pouvoir bénéficier d’une isolation à un prix exceptionnel de 1 euro.