Isolation des combles à 1 euro: comment ça fonctionne?

L’architecture a su évoluer à travers les siècles. Il est facile de le constater tous les jours à travers les nouveaux styles architecturaux qui surplombent nos villes. Et parmi ces nouvelles tendances, il y a ce qu’on appelle « l’isolation des combles à 1 €». Elle est de plus en plus pratiquée et on peut même dire qu’elle est obligatoire et impérative. Nous allons découvrir de quoi il s’agit, dans les prochaines lignes, et nous ferons aussi un zoom sur comment arriver à faire isoler ses combles pour la modique et symbolique somme de « 1 euro ».

Les combles : qu’est-ce que c’est ?

isolation des combles a 1 euroQuand on parle de « combles », il s’agit du terme choisi pour désigner tout ce qui est composé de la charpente et de la couverture d’une toiture. Sur d’autres sites, vous verrez une autre définition des combles selon laquelle il s’agit de l’espace qui se trouve sous la toiture et qui se trouve délimité au niveau inférieur par des versants de cette toiture, mais aussi par son plancher.

Les combles peuvent être aménagés comme des caves ou des chambres, et on peut alors y habiter. Dans d’autres cas, il est impossible d’y loger. Cela dépend de certaines conditions architecturales sur lesquelles nous reviendrons dans l’un des prochains points.

Les différents types de combles

On distingue plusieurs types de combles. Mais les professionnels considèrent essentiellement deux familles :

–         Les combles perdus

–         Et les combles aménagés.

Quand les combles sont qualifiés de perdus, cela signifie qu’il est impossible de les aménager afin que quelqu’un puisse utiliser ces espaces pour y vivre. Deux conditions sont nécessaires afin de déterminer que des combles sont perdus. En premier lieu, nous avons une hauteur sous le plafond qui se trouve être insuffisante pour l’aménagement. Ensuite, il y a la charpente qui est en état d’encombrement. Il est possible de transformer les combles perdus en combles habitables, mais cela nécessite une série de travaux qui s’avèrent finalement assez coûteux. Ce type de combles se trouve sous les nouveaux styles de charpentes (encore appelés charpentes industrielles).

Par contre, quand on évoque les termes de « combles aménagés », c’est que ceux-ci répondent aux exigences qui permettent d’en faire une, voire plusieurs nouvelles pièces de la maison (souvent transformé en cave, en bibliothèque, en salle de rangement ou en chambre). Techniquement, il faut que la hauteur de ces combles soit d’au moins 1m80 en dessous de la charpente et d’autre part, il est essentiel que l’angle de la pente de la toiture dépasse les trente degrés. On remarque que ce type de combles se trouve souvent sous les anciens types de charpentes (encore appelés charpentes traditionnelles).

D’autres types de combles existent. On peut citer :

–         Les combles à la Mansart

–         Les combles à accroissement

–         Les combles retroussés.

–         Les toits en carène.

Si on considère les anciennes normes datant du XIXe siècle, alors on peut encore distinguer d’autres types de combles : les combles en impériale, les combles avec deux égouts, les combles en pavillon, les combles moisés, les combles à potence…pour ne citer que ceux-là.

Pourquoi les combles doivent-ils se faire isoler ?

Pour plusieurs raisons que nous allons toutes découvrir.

La première raison est liée à la température qu’il fait. Le toit d’une maison est sa partie qui est la plus exposée aux variations de température. Quand on prend par exemple le cas de l’été et de ses canicules, cette toiture chauffe tellement que si les combles ne sont pas isolés, l’intérieur de la maison aura à subir lui aussi les mêmes affres que la toiture, et cela ne sera guère plaisant pour les habitants. Les professionnels ont ainsi établi que les combles représentaient la surface de la maison qui occasionnait un peu plus de 30 % de déperdition de chaleur, lorsque l’isolation n’a pas été effectuée.

Deuxièmement parce que la loi le préconise. En effet, différentes mesures ont été prises par l’État afin que les citoyens aient à prendre conscience de l’importance bénéfique que peut avoir une isolation sur leurs combles. Toujours dans cette optique, les différents types d’isolations solidaires employés et même les isolations des combles à 1 € se doivent de respecter les différentes normes établies par l’État (par exemple, on peut citer la réglementation thermique 2012 – l’arrêté du 3 Mai 2007).

Troisièmement, parce que l’État a mis en œuvre des solutions simples, mais efficaces afin d’aider ses populations. En effet, bien que l’isolation des combles ne soit pas couteuse, il peut arriver que des gens aient du mal à l’effectuer. C’est dans ce cadre que des mesures de baisses fiscales ont vu le jour, ainsi que d’autres mesures d’aides telles que la TVA à taux réduit, l’éco PTZ…pour permettre aux plus défavorisés de pouvoir effectuer l’isolation de leurs combles et surtout d’opter pour une isolation des combles à 1 €.

Quelques exemples d’aides fiscales venant de l’État : les crédits d’impôt de transition énergétique, les aides fiscales pour la rénovation énergétique, le crédit d’impôt développement durable, crédit d’impôt d’isolation, etc. Chacune de ces mesures fiscales obéit à des conditions bien précises. Le bénéficiaire se doit donc d’être dans l’une des conditions avant de pouvoir bénéficier de l’aide qui y correspond.

Les différents types d’isolation des combles

Les professionnels évoquent principalement de deux types d’isolation des combles : l’isolation thermique et l’isolation acoustique.

L’isolation thermique est celle qui est utilisée pour protéger les maisons des fortes chaleurs de l’été (mais remarquez qu’elle peut aussi servir durant l’hiver). L’isolation acoustique, quant à elle, n’est souvent utilisée qu’en renfort de l’isolation thermique. L’isolation thermique est appliquée aux combles, qu’ils soient perdus ou aménagés.

Du côté des matériaux utilisés par ces isolations, on distingue là aussi deux principales familles : les isolations en laine à souffler et celles en laines en rouleaux.

L’isolation thermique avec de la laine à dérouler peut être employée comme isolation des combles. Mais seulement dans un cas : lorsque ces combles sont en fait des combles perdus qui peuvent être transformés en combles habitables (et surtout s’il est prévu de les changer en zones habitables à une date ultérieure). Cette laine s’installe directement sur le plancher des combles, mais aussi sur ses différends bords. Le nombre de couches de cette laine peut varier.

L’isolation suffit-elle réellement pour protéger les combles ?

Dans le cas des combles aménagés, il est important de préciser que l’isolation thermique seule ne suffit pas parfois. Les professionnels peuvent alors opter pour des fenêtres dotées d’un double vitrage afin de la renforcer. Cette option est appliquée lorsque les professionnels se rendent compte que les fenêtres présentes dans les combles aménagés sont trop frêles. Dans ce cas, elles se mettent à chauffer assez rapidement et la conséquence en est que la chaleur est propagée malgré l’isolation thermique déjà présente.

Qu’appelle-t-on « isolation des combles à 1 euro » ?

Il s’agit d’un programme qui a été conçu spécialement par l’État Français. Le but de ce programme est de lutter contre les pertes d’énergies et la précarité énergétique. Grâce à l’isolation des combles, des économies d’énergie sont réalisées et c’est aussi dans ce but qu’intervient le programme d’isolation des combles à 1 euro, car l’État s’est fixé comme objectif un taux de 20 % en termes d’économies globales d’énergies d’ici l’an 2020.

Pour rendre ce programme effectif, l’État se devait de saisir certaines institutions et de les sensibiliser sur la question. Ces institutions ne sont autres que les grandes entreprises commercialisant les différents types d’énergie (électrique, gaz, carburant) en France. Désignées par l’État, les entreprises choisies pour participer à ce programme sont nommées « les obligés ».

Les obligés ont pour mission de respecter ce programme d’isolation des combles à 1 € en ne prenant véritablement qu’un euro comme payement du service. Le but à moyen et long terme pour l’État, est de parvenir à ce que les citoyens aient pu effectuer correctement l’isolation thermique de leurs combles. Pour bénéficier d’une isolation des combles au prix d’un euro, il faut que le citoyen soit éligible.

Comment l’isolation des combles à 1 euro se fait-elle ?

Comme tous les autres travaux d’isolation thermique. De la laine est utilisée. Il s’agit d’une laine minérale de type écologique. Les professionnels l’injectent dans les combles de la toiture. Cela a pour effet d’enlever les ponts thermiques et les courants d’air.

Il faut en moyenne un laps de temps de 3 heures pour isoler des combles de 100 mètres carrés.

Comment fait-on pour savoir qu’on est éligible pour l’isolation des combles à 1 euro ?

La méthode est la suivante : il suffit de se rendre sur le site internet de l’un des obligés. Dans la rubrique « isolation », il se trouve toujours un lien ou un onglet « formulaire ».

Ce formulaire contient une série de questions qui permet de déterminer si oui ou non un citoyen peut bénéficier du programme. Il suffit d’y répondre en ligne, et rapidement on a les résultats.

Y a-t-il des avantages à avoir une isolation gratuite des combles à 1 euro ?

Oui, plusieurs avantages sont octroyés aux bénéficiaires du programme d’isolation gratuite.

Le premier avantage est que la superficie de la surface pouvant subir l’isolation ; malgré le coût faible d’un euro, il n’y a justement pas de limitation de surface. Si le bénéficiaire le désire, toute la surface de son foyer peut être mise sous isolation thermique. Ce qui l’aidera à annihiler ses pertes d’énergie.

Ensuite, il faut énoncer la qualité du travail. En effet, ce sont des entreprises pleines de professionnalisme et d’expérience qui sont en charge des travaux, alors il n’y a pas de soucis à se faire au niveau de la qualité. En plus de ça, pour rassurer le public, un label a été créé : le label RGE (qui signifie « reconnu garant de l’environnement ») qui atteste du savoir de ces professionnels en isolation thermique.

Un autre point fort est que si on peut pour 1 euro avoir une isolation de combles digne de ce nom, et bien pour savoir si on est éligible : on ne paye pas. Le remplissage de la demande et la simulation en ligne sont gratuits et libres d’accès.

Quelle est la procédure pour bénéficier de l’isolation des combles à 1 euro ?

Quatre étapes sont nécessaires afin d’y parvenir.

Premièrement, il faut remplir le formulaire d’éligibilité en ligne. Une fois que c’est fait, il faut patienter. On reçoit ensuite un appel qui confirme l’éligibilité. L’appel survient en général en l’espace de 24 heures. La troisième étape est celle de l’isolation qui est faîte à votre domicile, au plus tard sept jours après avoir reçu l’appel. Et enfin, à la fin des travaux, vous payez l’euro symbolique.

Quelles sont les conditions qui permettent de bénéficier de l’isolation des combles à 1 euro ?

On note la présence de trois principales conditions. Dans un premier temps, il faut être locataire ou propriétaire d’une maison individuelle. Celle-ci doit avoir été achevée depuis au moins deux ans. La seconde condition est que les combles doivent être des combles perdus, ou encore des combles aménagés qui ont été mal isolés. Les combles qui n’ont pas encore été isolés sont aussi inclus dans cette clause.

Et enfin, la dernière condition concerne les revenus fiscaux du ou des bénéficiaires. Il faut que ces revenus soient inférieurs à un montant, qui est lui-même établi selon le nombre des membres du foyer. Lire aussi isolation à 1 euro.

L’isolation des combles à 1 euro a-t-elle un réel impact dans la politique de l’État ?

Fort heureusement, oui. Il suffit de consulter les chiffres qui mesurent l’impact de ce programme d’aide. Des chiffres qui sont toujours en progression :

–         Pas moins de 20 000 foyers qui ont pu jouir des avantages de ce programme.

–         Il a été estimé que sur le long terme, ce programme concernerait un peu plus de 5millions de citoyens.

–         Grâce à l’isolation thermique, on peut lutter contre les pertes d’énergies qui se produisent à l’intérieur de la maison. C’est ainsi qu’il a été calculé que le toit perd jusqu’à 30 % de chaleur, les vitres, quant à elles, perdent de 10 à 15 %. Les murs ne sont pas en reste : ils peuvent perdre jusqu’à 25 %.