Isoler les murs par l’intérieur ou l’extérieur?

Si on entend beaucoup parler de l’isolation des combles, beaucoup ignorent encore qu’il existe plusieurs types d’isolations thermiques. L’isolation des murs est l’un de ces types. Dans quel contexte est-on porté vers cette option ? Comment se réalise-t-elle ? Toutes les informations utiles à savoir sur ce type d’isolation.

Pourquoi une isolation des murs ?

Il se trouve qu’après la toiture, les murs d’une maison se placent en deuxième position dans le classement des endroits qui perdent le plus d’énergie. Ces pertes sont estimées à environ 16 %. Une isolation des murs permet donc une conservation de la chaleur, mais aussi une légère amélioration du confort et de l’espace.

Les différentes isolations murales

Deux espèces d’isolations pour murs sont exécutées :

–         L’isolation des murs lorsqu’elle se fait de l’intérieur

–         Et l’isolation des murs lorsqu’elle est exécutée de l’extérieur.

Chacun de ces genres d’isolations des murs présente des points forts et des points faibles.

–         L’isolation externe

Une isolation externe est envisagée dans deux principaux cas :

–         Des travaux entrant dans le cadre d’une rénovation complète

–         Un ravalement de façade.

À chaque fois qu’on procède à une isolation des murs, l’exigence se situe au niveau des ponts thermiques qui doivent être impérativement traités. L’isolation des murs, faite de l’extérieur, ne sera pratique et efficace que si le bâtiment ne présente pas trop de détails architecturaux (par exemple : des baies vitrées, des balcons, ou encore des bow-window).

L’avantage principal de l’isolation extérieure est qu’elle permet une augmentation notoire des performances de la maison en termes de conservation de l’énergie. Cela permet donc une réduction importante des moyens tels que le chauffage. Et un autre avantage est que les habitants n’ont guère besoin de quitter les lieux pendant la tenue des travaux.

Le point faible principal de cette mesure est que la façade extérieure du bâtiment est complètement modifiée. En plus de ça, à cause des exigences architecturales que cette isolation demande, elle ne peut être exécutée sur tous les bâtiments.

–         L’isolation réalisée de l’intérieur

Cette isolation nécessite l’utilisation de techniques différentes de celles employées dans le cas de l’isolation exécutée à l’extérieur de la maison.

On note également plusieurs avantages et inconvénients dans le cas d’une isolation des murs, opérée depuis l’intérieur de la maison.

Du côté des avantages, on note une amélioration des perceptions sonores ainsi qu’une meilleure conservation de la chaleur. Par ailleurs, ce type d’isolation des murs est facile et aisé à mettre en place. La sensation de froid qui se dégage lorsqu’on se colle contre le mur est complètement supprimée dès la pose des isolants. Et l’avantage le plus important à signaler se situe sur le plan financier : une isolation des murs, faite de l’intérieur est moins onéreuse qu’une isolation à l’extérieur.

En ce qui concerne les faiblesses, le souci principal se situe au niveau de la réduction de l’espace à l’intérieur de la maison. Et par conséquent, la tenue de ce genre de travaux pousse à revoir complètement l’organisation du réseau électrique.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *